Le journal de bollywood

#

Vidya Balan

Vidya Balan (né le 1er janvier 1978) est une actrice indienne. Elle a une carrière réussie dans les films de langue indienne issus de Bollywood et est la récipiendaire d’un prix National Film, cinq prix Filmfare, et cinq prix Screen. Elle est connue pour son interprétation de protagonistes féminins forts et a été reconnue dans les médias pour sa capacité de briser les stéréotypes d’une héroïne de film indien.

 

Vidya aspirait à une carrière dans le cinéma de son plus jeune âge, et a obtenu son premier rôle d’actrice dans le sitcom Hum Paanch en 1995. Elle a poursuivi un diplôme de maîtrise en sociologie à l’Université de Mumbai et simultanément fait plusieurs tentatives infructueuses de démarrer une carrière dans le cinéma. Elle a ensuite joué dans plusieurs publicités télévisées et vidéos musicales, et en 2003 a fait ses débuts au cinéma en tant que protagoniste dans le drame indépendant bengali Bhalo Theko. En 2005, Vidya a recueilli des éloges pour son premier film indien, le drame musical Parineeta, et a enchaîné avec un deuxième rôle de premier plan dans film comique très réussi Lage Raho Munna Bhai en 2006. Ce succès initial a été suivi par des rôles dans les comédies romantiques Heyy babyy (2007) et Kismat Konnection (2008), qui ont été assez mal reçus par la critique.

 

L’année 2009 a marqué toutefois le début de la période la plus réussie dans la carrière de Vidya, car elle interpréta cinq rôles consécutifs aux grands éloges du public dans le drame Paa de 2009, la comédie noire Ishqiya en 2010, le thriller semi-biographique No One Killed Jessica en 2011, le biopic Dirty Picture en 2011, et le thriller Kahaani en 2012. Ces rôles l’ont établie en tant qu’actrice principale du cinéma indien et lui ont valu l’étiquette de « héros féminin ». Outre jouer dans des films, Vidya met en avant des causes humanitaires et soutient l’autonomisation des femmes. Elle a attiré pas mal de critiques initialement, faute de son poids fluctuant de style « douteux », mais a ensuite été crédité dans les médias pour « ne pas s’être transformée afin de rentrer dans une case conventionnelle ». Elle est mariée avec le producteur de films, Siddharth Roy Kapur.