Le journal de bollywood

#

La liposuccion qui tue: la mort d’Aarti Agarwal souligne le côté sombre de Tollywood

L’actrice Telugu Aarthi Agarwal est décédée samedi dernier dans un hôpital privé dans le New Jersey, aux Etats-Unis, après que sa santé se détériora suite d’une chirurgie liposuccion.

« Aarthi luttait contre l’obésité et une maladie pulmonaire. Elle suivait un traitement et en raison de certaines complications, elle a subi un arrêt cardiaque et est décédée, » son manager a dit à IANS.

Aarthi-Agarwal
Aarthi-Agarwal

La jeune femme de 31 ans se serait rendue aux Etats Unis pour la chirurgie liposuccion et l’on pense que des complications qui auraient suivi l’intervention auraient entraîné sa mort.

Bien que la mort après une chirurgie liposuccion est rare, l’embolie graisseuse est une répercussion fatale de l’intervention en question. On ne sait pas encore si c’est le cas d’Agarwal.

Selon certaines sources, Agarwal se serait approchée d’un chirurgien basé à Hyderabad auparavant pour qu’il s’occupe de sa liposuccion, mais il avait refusé car elle n’avait pas de graisse sous sa peau. « Dans le cas d’Aarti Agarwal, si la mort est arrivée immédiatement après l’intervention, elle est due à une embolie graisseuse. Si elle est arrivée après une semaine ou 10 jours, cela pourrait être à cause d’une infection, » déclare le chirurgien esthétique basé à Vijayawada dans un rapport publié dans The Hindu.

Agarwal a fait ses débuts au cinéma Telugu avec un hit Nuvvu Naaku Nachav en 2001. Depuis, l’actrice a figuré dans des cartons du cinéma Telugu tels que Nuvvu Leka Nenu Lenu, Indra et Vasantham.

Selon ce rapport qui a été publié dans le Indian Express, certains représentants de l’Association des artistes du cinéma auraient dit qu’elle se sentait oubliée après n’avoir été à l’affiche de seulement quatre films depuis 2008. Elle aurait pris du poids et avait des problèmes respiratoires et c’est à ce moment-là qu’elle décida de demander la chirurgie. L’intervention chirurgicale a finalement eu lieu il y a un mois. La mort d’Agarwal est un choc un an seulement après le suicide de l’acteur Telugu Uday Kiran en janvier 2014. Ce n’est pas un secret que Tollywood peut être difficile, lourd à supporter moralement, et ce serait une des raisons pour la mort de Kiran.

D’après ce rapport publié dans le Deccan Chronicle, Kiran était déprimé car il ne recevait aucune offre de film et était en crise financière. Kiran était bien l’idole des années 2000.

Agarwal est aussi habituée aux controversies. En 2005, elle a fait une tentative de suicide une fois que sa relation présumée avec sa co-star Tarun aurait tourné. Aarthi a été la star dans près de 25 films. Son dernier film, Ranam 2, sortira vendredi au cinéma.