Le journal de bollywood

#

Happy independence day

Aujourd’hui, l’Inde célèbre l’Independence Day, journée symbolique de la libération du pays après la longue occupation anglaise. Et pour célébrer cette date, quoi de mieux que de regarder les films marquants de ces dernières années ayant traité avec force du patriotisme ou de la guerre pour l’indépendance ? Voici une liste brève de films à ne pas manquer, ayant réussi à incarner la fierté d’un pays sans véhiculer la haine de l’autre – un gros piège dans ce type de film qu’il est toujours plaisant d’éviter !

Rang De Basanti

Rang De Basanti
Rang De Basanti

Réalisé par Rakeysh Omprakash Mehra, ce film culte a eu un effet historique sur la société indienne et sur le système politique. Manifestations pacifiques, retombées juridiques, ce film a bouleversé sa société et s’est imposé comme un chef-d’œuvre poignant et inoubliable. La base de l’histoire est simple : une jeune anglaise veut réaliser un film documentaire sur les révolutionnaires indiens sous le joug britannique. Entre passé et présent, on suivra alors la sensibilisation de jeunes gens qui comprennent leur rôle à jouer dans l’évolution de leur pays. Si Rang De Basanti débute presque comme un buddy-movie à la 3 Idiots, la seconde partie s’intensifie en dramatique et la vision donnée de l’Inde est à la fois terrible et pleine d’espoir. Une sommité du film nationaliste, qui rend hommage aux grands révolutionnaires et pousse à l’action.

Kheilein Hum Jee Jaan Sey

Kheilein Hum Jee Jaan Sey
Kheilein Hum Jee Jaan Sey

En 1930, à Chittagong, une révolution s’organise en secret. C’est Ashutosh Gowariker (à qui l’on doit Lagaan et Swades, deux films marqués également par un nationalisme maîtrisé et marquant) que l’on doit ce film tiré d’un fait réel méconnu. Un professeur a passé des mois à entraîner ses élèves à prendre les armes contre les soldats anglais. Un film tristement sanglant, qui rappelle les sacrifices terribles ayant été concédés pour parvenir à long terme à une libération pacifique de l’Inde. Kheilein Hum Jee Jaan Sey s’est soldé par un échec commercial à sa sortie. Cependant, même s’il n’égale pas les deux autres œuvres de Gowariker citées plus haut, il mérite largement le détour pour la force avec laquelle il restitue une des plus sombres heures de l’histoire indienne.

Chak De India !

Chak De India
Chak De India

La force d’une nation se porte par l’Histoire, mais aussi par la culture et le sport. Inspiré d’un fait réel, ce biopic sportif avec Shahrukh Khan a marqué le cinéma indien et anticipé une vague de biopics sportifs de qualité tels que Paan Singh Tomar, Bhaag Milkha Bhaag et Mary Kom. En incarnant cet entraîneur déshonoré qui prend la tête d’une équipe féminine ignorée par les dirigeants et les ministres, Chak De India s’avère être un des films nationalistes les plus forts de ces dernières années. Symbole d’une Inde en plein progrès, capable d’outrepasser les épreuves et de battre des ennemis bien plus forts à la simple force de sa volonté, le film a été salué pour  ce patriotisme bien dosé mais également pour son féminisme avant-gardiste.

 

Bien évidemment, la liste est très courte et on peut trouver de nombreux films traitant plus directement du nationalisme ou de l’indépendance indienne. On pourrait ajouter des titres tels que Mangal Pandey, The Legend Of Bhagat Singh, Mission Kashmir, Mother India, Saat Hindustani, Pinjar, Sarfarosh, Chittagong, Sardaar et bien d’autres.

Article rédigé par (l’excellent ) clem du blog esha bollywood