Le journal de bollywood

#

Amitabh Bachchan

La voix profonde et baryton caractéristique de Amitabh Bachchan, son allure, son attitude sombre et ses yeux intenses font de lui le « jeune homme en colère » parfait, le plaçant en dehors du groupe des Don Juan de Bollywood. Cependant, ses looks non-conventionnels ont travaillé contre lui au début de sa carrière Bollywood, mais il est resté assez longtemps pour devenir enfin l’icône de l’industrie cinématographique indienne.

amitabh bachchan
amitabh bachchan

Amitabh Bachchan est né à Allahabad, en 1942, ses parents étant le Dr Harivansh Rai Bachchan et Teji Bachchan. Bachchan a été initialement nommé Inquilaab. Cependant, suite à la suggestion de son compatriote poète, Harivansh Rai a changé son nom, choisissant Amitabh qui signifie, « la lumière qui ne s’éteint jamais ». Bien que son nom de famille était Shrivastava, il l’a remplacé par « Bachchan, » qui était le nom de plume de son père. Amitabh Bachchan a étudié à Allahabad au Jnana Pramodhini et Boys High School. Il a complété sa formation à Sherwood College à Nainital et à Kirori Mal College à Delhi. Son premier emploi était dans Shaw Wallace. Amitabh a ensuite travaillé en tant que transitaire pour une compagnie de transport qui s’appelle Bird and Co. à Calcutta, un travail qu’il a ensuite quitté pour poursuivre une carrière d’acteur.

 

En 1969, Amitabh a fait ses débuts avec Saat Hindustani, qui lui a valu le Prix national du film pour meilleur novice. Après cela, il a joué dans des films comme Reshma Aur Shera, Parwana, et Anand en 1971. Il a fait une impression énorme sur l’industrie avec sa performance dans Anand de Hrishikesh Mukherjee aux côtés de Rajesh Khanna, ce qui lui a valu le prix Filmfare pour meilleur acteur de second rôle. gagner le Filmfare Award du meilleur second rôle. Sa percée en tant que personnage principal s’est faite avec le film Zanjeer (1973) qui a établi sa réputation en tant que « jeune homme en colère » de Bollywood. Amitabh a retravaillé l’image du héros de film indien avec plusieurs grands hits tels que Deewar, Sholay, Trishul et Don. Il a popularisé le genre de la mélodrame violente mais avait un don équivalent égal pour jouer les tragédies (Muqaddar Ka Sikandar, Shakti) ainsi que les comédies (Chupke Chupke, Amar Akbar Anthony). Son statut de demi-dieu était évident lorsque la nation tout entière a prié pour sa guérison lorsqu’il a été gravement blessé lors du tournage de Coolie en juillet 1982.

Coolie
Coolie

 

En 1984, Amitabh est entré dans la politique à l’appui de son ami de longue date, Rajiv Gandhi. Il a revendiqué le siège de Lok Sabha à Allahabad et a gagné avec une marge importante. Les accusations lui impliquant dans le scandale Bofors lui fit quitter la politique, même si, plus tard, son innocence a été prouvée. Amitabh est retourné au cinéma au traves plusieurs blockbusters tels que Shahenshah, Agneepath, Hum et Khuda Gawah. Une série d’échecs au milieu des années 1990 et l’effondrement de son entreprise, Amitabh Bachchan Corporation Ltd l’ont endetté de façon assez importante. Il est retourné au cinéma, mais sans succès.

 

En 2000, Amitabh s’est avancé pour faire l’animation pour l’émission de télévision Kaun Banega Crorepati et plus tard a été vu dans Mohabbatein avec Shah Rukh Khan. Ces deux aventures se sont révélées extrêmement réussies, et depuis, Amitabh est en veine. A plus de soixante ans, avec toutes les approbations et accolades, il est un icône encore plus grand de que ce qu’il était lorsqu’il fût à l’apogée de sa popularité, il y a trois décennies.

 

Dans un passé récent, nous avons vu Amitabh jouer des rôles extrêmement variés dans des films tels que Sarkar Raj, The Last Lear, Paa, Teen Patti et Bbuddah Hoga Terra Baap.Il a été vu dernièrement dans Jha’s Aarakshan de Prakash en 2011 ; le film n’a pas réussi au box-office, mais le rôle de Amitabh a été largement appréciée.